Une bande d’adolescent-e-s à la fois grognons et excités par l’expérience. Une sortie de collège. Une enseignante patiente et déterminée. Je me suis toujours demandée si elle n’était pas un peu cyborg. Cheveux courts, sourire rarissime mais air toujours aimable ! Ce jour-là, elle avait une mission: nous faire découvrir l’Art nouveau. Bien entendu, les blagues avaient fusé. “Quoi M’dame, il y a un art ancien”? “Dis donc, ils se sont pas pris la tête ceux-là pour trouver un nom !”. “Pourquoi on n’est pas allés voir un film comme les autres ? Les musées c’est…”.

Comme d’habitude, j’écoutais. Souriant ou fronçant les sourcils en fonction des remarques. Je ne me doutais pas que pour moi, commençait une belle aventure. Une découverte de l’Art nouveau, oui bien sûr, mais surtout une plongée dans un univers qui depuis me passionne, celui de la création artistique. Je ne suis ni artiste, ni une érudite, ni professionnelle, ni critique (surtout pas !) juste une passionnée lambda qui partage avec vous ses coups de coeur et ses découvertes. 

Avec vous, j’en suis sûre je découvrirai beaucoup ! Cet espace (site, blog), appelez-le comme vous voulez est un espace de partage. Sans prétention.

Alors tout a commencé là. Formes arrondies, épanouies, fleuries. Enluminures faites de courbes infinies. Muses cachées dans la nature. Objets improbables et fascinants. Les yeux levés dans les rues de Paris, courbée pensive au Musée d’Orsay, l’Art nouveau a marqué une belle étape dans ma vie.  Pour l’adolescente que j’étais, l’art se résumait à des tableaux connus. Oui je parle de cette dame qui verse un liquide dans un pot avec une tenue d’il y a très très longtemps ou cette autre dame sourire aux lèvres et air serein (ou peut-être sadique) ou encore de ce monsieur espagnol loufoque qui créait des personnages complètement dingues à donner des cauchemars au Power Rangers. 

L’Art Nouveau – qu’est-ce-que-c’est ? 

L’Art Nouveau naît en 1893 lorsque Victor Horta à Bruxelles introduit le fer et la fonte dans la maison bourgeoise, des matériaux industriels qui lui permettent d’ouvrir largement les espaces intérieurs, en laissant circuler l’air et la lumière. Il exprime les qualités de souplesse du métal en choisissant pour ornement la courbe abstraite dont les compositions variées constituent le thème décoratif des peintures murales et des mosaďques. Il crée ainsi un univers foisonnant où la ligne exprime la vitalité, la force de croissance de la végétation. La nature est une des sources fondamentales du nouveau style nommé “Art Nouveau”. L’Art Nouveau se répand très rapidement à travers l’Europe grâce aux revues d’art illustrées de photographies et aux expositions internationales. Selon les pays, il prend le nom de “Modernisme” en Catalogne, de “Jugendstil” en Allemagne, de “Liberty” en Italie ou de “Secession” à Vienne ou Prague. oute l’Europe adoptera l’Art Nouveau, de façon plus ou moins large car le style cohabitera partout avec des formes héritées du passé.  La vogue de l’Art Nouveau diminue dès 1906 pour disparaître quasi complètement lors de la première guerre mondiale. (Auteure: Françoise Aubry, Conservatrice du Musée Horta, Bruxelles-Brussel)

L’Art nouveau, nous aurons souvent l’occasion d’en parler. Mais puisque les images sont si parlantes, je partage avec vous quelques oeuvres Art Nouveau.

Par ailleurs, vous trouverez sur ma page Pinterest, vous trouverez des centaines de photos Art Nouveau. Vous pouvez m’envoyer vos photos liés à ce thème et je me ferai un plaisir de les mettre dans le portfolio.